Industrie

Qu’est-ce que l’industrie du XXIème siècle ?

La définition de l’industrie peut paraître à priori facile, puisqu’elle est envisagée simplement comme une activité de production grâce à la transformation des matières premières et à l’exploitation des ressources énergétiques à l’aide de processus et/ou de machines plus ou moins élaborées.
C’est la définition initiale de l’industrie. Celle que l’on connaissait au 19ème siècle ou au début du 20ème siècle.

L’industrie aujourd’hui

Aujourd’hui, l’industrie a considérablement changée. Le secteur est devenu, d’une part, extrêmement complexe du fait de la mondialisation et de l’évolution de la technologie. En effet, il n’est plus possible d’identifier les secteurs autrefois caractéristiques de l’industrie, tels que l’automobile ou la sidérurgie. D’autre part, le secteur tend de plus en plus à employer des ouvriers qualifiés.

Ce bouleversement est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit d’un emploi chargé de la gestion d’une machine ou d’un groupe de machine.
De nos jours, l’industrie souffre d’une image négative, notamment à cause des fermetures à répétitions, des délocalisations ou des licenciements au profit des bénéfices des actionnaires ou de la dématérialisation et de la mécanisation des opérations. En réalité, plusieurs économistes de renom dont Pierre Veltz, éminent polytechnicien et chef de fil, pense que l’industrie n’est pas morte mais bien au contraire qu’elle se régénère et se transforme au fur et à mesure.

La théorie défendue est celle d’une « société hyper-industrielle ». Au lieu de distinguer, l’industrie et le monde numérique, il faut, au contraire, englober les activités numériques dans l’industrie. De ce fait, si on reprend la définition originelle, l’industrie est une activité de production liée à la transformation des matières, à l’exploitation des ressources et/ou du savoir à l’aide de machines et/ou de processus plus ou moins sophistiqués. Le numérique est alors, une branche de l’industrie en ce qu’il transforme les connaissances en un produit physique ou virtuel afin de répondre à un besoin.

En définitive, l’industrie, malgré sa mauvaise réputation dans l’économie actuelle, ne doit pas être vu comme moribonde, mais comme renaissante, notamment grâce au domaine du numérique, qui multiplie la croissance industrielle et développe les compétences du secteur. À ce titre, il suffit de se pencher sur l’essor des métiers de l’industrie apparentés au monde du numérique.

Voir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close