Maison

Tout savoir sur l’adoucisseur d’eau

Pour la préservation de votre installation sanitaire contre la corrosion ou l’action nocive du calcaire, il est très important de faire attention à la qualité de l’eau. Lorsque l’eau est trop douce, elle ronge les canalisations. Par contre, si l’eau est trop dure, tous vos équipements l’utilisant seront envahis par le calcaire. La meilleure solution pour prévenir tous ces désagréments est d’acquérir un adoucisseur d’eau. L’adoucisseur d’eau désigne un dispositif permettant de retirer de l’eau les résidus de calcium et de magnésium qui concourent à la formation du calcaire. Cet appareil opère contre la dureté de l’eau en remplaçant, selon le type, les ions calcium et magnésium par des ions sodium, adoucissant par la même occasion l’eau traitée. L’utilisation de ce type d’appareil offre de nombreux avantages que nous présentons dans cet article. Par ailleurs, nous indiquerons aussi entre autres les bienfaits de l’eau, les différents types d’adoucisseurs, le coût et les critères de choix lors de l’achat.

Qu’est-ce qu’un adoucisseur d’eau ?

La dureté de l’eau oscille d’une ville à une autre suivant les points de captage. Un adoucisseur d’eau désigne un appareil conçu pour réduire la dureté de l’eau afin d’obtenir une eau adoucie et non calcaire. Il permet ainsi de produire une eau conforme aux normes des eaux exigées pour la consommation humaine (une eau dépouillée des résidus de déchets chimiques). L’adoucisseur est connecté à la canalisation principale d’arrivée d’eau. Il est donc indispensable, avant d’acquérir un adoucisseur, de vérifier la carte de répartition du calcaire dans votre secteur, afin de déterminer la dureté de l’eau qui convient. La teneur en calcaire est déterminée par une unité de mesure caractéristique : le TH (Titre Hydrotimétrique). Il définit le volume des ions calcium et magnésium contenus dans l’eau. Par exemple, 1 TH équivaut à 10 mg/litre de carbonate de calcium. Quelques caractéristiques de l’eau selon le TH :
  • Eau douce : 0 °F < TH ≤ 15 °F ;
  • Eau légèrement calcaire : 15 °F < TH ≤ 25 °F ;
  • Eau calcaire : 25 °F < TH ≤ 35 °F ;
  • Eau très calcaire : TH > 35 °F.

Fonctionnement d’un adoucisseur

Naturellement, l’eau contient du calcaire, et l’utilisation d’un adoucisseur participera à l’atténuation de sa concentration, occasionnant par la même la formation de tartre. Le principe de fonctionnement de l’adoucisseur d’eau diffère selon le modèle.

L’adoucisseur à résine

Le fonctionnement d’un adoucisseur d’eau à résine est très simple, et la majorité des appareils disponibles sur le marché fonctionnent sur ce principe de l’échange d’ions. La résine demeure en effet une très bonne matière échangeuse, et lorsque l’eau la traverse, les ions de calcium et de magnésium sont échangés contre des ions de sodium. L’eau auparavant dure devient une eau plus agréable à consommer et efficace pour le nettoyage (lessives plus propres, vaisselle sans traces blanches, peau plus douce, etc.).

L’adoucisseur au CO2

L’adoucisseur au CO2 ou adoucisseur sans sel est le deuxième modèle disponible sur le marché. Son utilisation consiste à introduire du CO2 dans l’eau, en fonction de son débit. Le CO2 ira donc en contact avec le calcaire et le convertira en bicarbonates, éléments solubles dans l’eau. Par cette technique, les minéraux présents dans l’eau sont sauvegardés, sans ajout de sodium. Cet équipement fonctionne grâce à des bouteilles de CO2 qui sont fiables et qui ne nécessitent pas d’entretien ni de maintenance particulière.

Quels sont les avantages de l’adoucisseur ?

  • Sur le plan économique
L’utilisation d’un adoucisseur d’eau réduit amplement la concentration de calcaire dans l’eau. Cette réduction permet de maintenir en bon état les canalisations, d’augmenter la durée de vie des installations, des appareils de chauffe et des appareils électroménagers. On assiste ainsi à la réduction des coûts liés à la consommation électrique de ces appareils. Parce que le calcaire réduit l’efficacité des produits ménagers, la composition actuelle de l’eau adoucie favorise en outre la diminution des quantités de produits d’entretien et d’hygiène utilisées quotidiennement, étant donné que le rendement de ces derniers est optimisé.
  • Sur le plan hygiénique et sanitaire
Le traitement de l’eau par un adoucisseur la débarrasse de ses impuretés, des polluants et des dépôts calcaires encombrants pour le corps humain et nuisibles pour la santé. Lorsque l’eau est adoucie, elle favorise la suppression des résidus chimiques de l’alimentation, la prévention de certains problèmes cutanés. De même, elle permet de rétablir la douceur et la souplesse à la peau, la brillance des cheveux et d’autres vertus naturelles. La majorité des modèles sont munis d’une fonction de désinfection pour effectuer le nettoyage de l’appareil afin d’éviter la formation des bactéries (le tartre favorisant la reproduction des bactéries).
  • Sur le plan environnemental
Étant donné que la quantité des détergents (gels douche, savons surgras, shampoings spéciaux) utilisés est réduite de façon drastique grâce à l’adoucissement de l’eau, les rejets dans l’environnement le deviennent tout autant.
  • Par rapport à la qualité des vêtements et de la vaisselle
En étant débarrassés des effets indésirables du calcaire qui fragilise les fibres textiles, les vêtements retrouvent par conséquent une plus grande longévité. De plus, leur confort et l’intensité de leurs couleurs sont maintenus intacts pendant longtemps. Pour ce qui concerne la qualité de la vaisselle, on note également l’absence de dépôts de calcaires, la rendant ainsi moins terne.
  • Par rapport aux corvées ménagères
L’utilisation d’un adoucisseur d’eau met fin à la lutte contre le calcaire, ce qui rend le récurage de la salle de bain, des sanitaires et des surfaces émaillées beaucoup plus pratique.

Finalement, un adoucisseur d’eau doit être aménagé dans les régions qui fournissent une eau très dure pour préserver les installations et les réseaux de canalisation, réaliser des économies et profiter du confort.

Les différents types d’adoucisseurs

L’adoucisseur d’eau reste avant tout un filtre anticalcaire. Mais, dans certains cas, il peut également servir à filtrer des substances résiduelles chimiques présentes dans les canalisations. Il en existe différents types selon le mode de fonctionnement.

L’adoucisseur à capteur de dureté

Le capteur de dureté fonctionne de deux manières. Dans un premier temps, il permet de contrôler le taux de dureté de l’eau, la régénération s’enchaînant automatiquement à chaque passage d’eau. Ce type d’adoucisseur d’eau détient également le privilège de la moindre consommation de sel et du rejet de petites quantités d’eau. Son seul inconvénient demeure son prix coûteux.

L’adoucisseur d’eau manuel

L’adoucisseur d’eau manuel se révèle plus complexe puisqu’il inclut le remplissage du réservoir accueillant les eaux transformées en eau douce de façon manuelle. Toutefois, ce type d’adoucisseur d’eau est fréquemment préféré, car il favorise la surveillance par soi-même du taux de dureté et de toute la procédure de régénération de l’eau.

L’adoucisseur d’eau automatique

L’adoucisseur automatique est l’équipement adéquat pour les personnes désireuses de se décharger de la surveillance de l’eau utilisée. Toutes les fonctions de l’appareil sont en effet robotisées.

L’adoucisseur d’eau périphérique

Ce type d’adoucisseur se connecte particulièrement aux grandes constructions. Une entreprise spécialisée s’occupe du replacement du cylindre. Les différents réglages et autres régénérations de bobines d’ions d’eau douce sont aussi confiés à la charge de professionnels.

L’adoucisseur sous forme de minuterie

L’adoucisseur d’eau sous forme de minuterie est préalablement réglable, et il permet d’activer la régénération d’eau à un moment prédéfini et à des périodes constantes. Ceci minimise le besoin de vérification.

L’adoucisseur sous forme de compteur d’eau

Avec ce type d’adoucisseur d’eau, on peut régénérer les eaux dures une fois qu’un certain volume d’eau est atteint, en faisant de lui un modèle très commode. L’adoucisseur sous forme de compteur d’eau utilise à la fois un réservoir de résine stockant l’eau dure et un deuxième réalisant son adoucissement et son évacuation vers le réseau de canalisations et d’autres appareils.

L’adoucisseur semi-automatique

Pour l‘adoucisseur semi-automatique, toutes les fonctions (hormis la régénération) sont automatisées. De même, on n’a plus forcément besoin de contrôler la procédure, car l’évacuation de l’eau traitée est alors exécutée de façon automatique.

L’adoucisseur d’eau magnétique ou électronique

L’adoucisseur d’eau magnétique ou électronique est un appareil pratique que l’on peut brancher directement sur le réseau de canalisations. Cet appareil possède un dispositif qui émet un champ électromagnétique chargé d’inverser la charge des ions, et d’éviter ainsi l’accumulation du calcaire dans les tuyauteries.

Combien coûte un adoucisseur d’eau ?

Le montant d’un adoucisseur d’eau peut changer plus ou moins fortement en fonction de plusieurs paramètres tels que : le procédé de filtrage, la capacité, de même que la marque. Il est important de savoir que la mise en place d’un adoucisseur d’eau est une solution onéreuse.

Le coût d’un adoucisseur sans installation par un professionnel

Le coût moyen d’un adoucisseur d’eau (installation non comprise) varie entre 500 et 1200 €. La capacité de l’appareil étant l’un des critères qui fait fluctuer le prix, un adoucisseur d’eau d’une capacité de 10 litres vous vaudra en moyenne 500 €. À cela, il faudrait prévoir entre 200 et 250 € de frais d’installation. Si vous adoptez un adoucisseur d’eau de qualité supérieure, vous pouvez vous retrouver avec une facture de 1500 €, hors frais d’installation. Et s’il s’agit d’une vente à domicile, la facture peut grimper jusqu’à 1800 €, impliquant les frais de commission dégagés par le fournisseur au moment de l’établissement de la facture. Certains adoucisseurs offrent de petits volumes qui se révèlent idéaux pour des logements d’une ou deux personnes. Parmi eux, vous découvrirez des modèles peu chers. Pour l’achat et l’installation de l’adoucisseur d’eau par soi-même, il faut prévoir en moyenne 800 €. Toutefois, il faut remarquer que l’installation nécessite un certain savoir-faire et quelques compétences en plomberie. Elle n’est donc pas faite pour tout le monde.

Le coût d’un adoucisseur avec installation par un professionnel

Pour l’achat et l’installation de ce dispositif par un professionnel, il faut réserver près de 1500 €. De plus, les professionnels travaillent généralement avec de grandes marques. Dans ce cas, le prix fluctuera jusqu’à 1200 €. L’installation d’un adoucisseur d’eau par un professionnel revient donc plus coûteuse. Néanmoins, elle garantit la qualité et le fonctionnement acceptable des installations. De plus, à part le prix de l’adoucisseur et de son installation, le spécialiste impliquera habituellement les frais rattachés à l’entretien annuel de votre adoucisseur. En général, le spécialiste vous établira un devis comprenant les points suivants :
  • La livraison d’un adoucisseur d’eau après analyse de la dureté de l’eau et de vos besoins en fonction du nombre de personnes ;
  • L’aménagement et la mise en marche du système d’adoucissement de l’eau ;
  • Un contrat de maintenance.

Comment entretenir un adoucisseur d’eau ?

Même si ses atouts sont nombreux, un adoucisseur d’eau demande un entretien particulier pour fonctionner de façon optimale :
  • Une fois par mois, observez si le niveau de sel dans le bac est au minimum au 1/3 de sa hauteur ;
  • Fréquemment, vérifiez la dureté de l’eau (TH) et le ph en amont de votre installation, ainsi que ceux provenant de l’adoucisseur pour en modifier les réglages. Des kits existent sur le marché pour réaliser ces contrôles ;
  • Tous les 6 mois, inspectez si le filtre de protection installé en amont de votre adoucisseur n’est pas encrassé. Si oui, il faut remplacer la cartouche et rincer le filtre de protection ;
  • Tous les 6 mois, il faut aussi nettoyer les résines de votre adoucisseur avec un produit spécifique ou de l’eau de javel pour préserver leur état d’asepsie ;
  • Une fois par an, il faut réaliser un contrôle complet de votre installation par un spécialiste.

Cartouche anti calcaire

Comment choisir son adoucisseur d’eau ?

On trouve plusieurs sortes d’adoucisseurs sur le marché. Pour opérer le bon choix, il faut tout d’abord maitriser les différents types d’adoucisseurs existants et détenir des éléments de réponses à ces critères.

La taille de l’adoucisseur

Les adoucisseurs d’eau peuvent requérir beaucoup d’espace. Ainsi, il faut préférer les adoucisseurs compacts si vous ne disposez pas d’assez d’espace. Ils combinent en un seul corps un bac à sel et une bouteille à résine. C’est ce qui facilite leur pose et leur maintenance par rapport aux adoucisseurs de types bicorps. Nonobstant le fait qu’ils sont constitués de trois éléments, les adoucisseurs à CO2 quant à eux ne nécessitent pas beaucoup d’espace.

La saturation en calcaire de l’eau à traiter

C’est un critère caractéristique dans le choix d’un adoucisseur d’eau. Par ce critère, on mesure la quantité de calcaire disponible dans l’eau du robinet. Il désigne la dureté de l’eau. Son identification se fait en degré français ou en titre hydrométrique.

La capacité de l’adoucisseur d’eau

La capacité de l’adoucisseur désigne le volume d’eau que peut filtrer l’appareil en une fois. Pour établir cette capacité, il faut tenir compte de la dureté de l’eau et de la consommation journalière de votre maison. Il est essentiel de déterminer la capacité dont vous avez besoin afin d’éviter des surprises désagréables.

Le coût de l’adoucisseur

Le montant d’un adoucisseur d’eau dérive de ses particularités. Plus un adoucisseur est convenable et de bonne qualité, plus il est onéreux.

Voir plus

Laisser un commentaire

Close