Informatique

Une nouvelle aide pour les victimes de piratage informatique

Une nouvelle plateforme cybermalveillance.gouv.fr a été mise en place depuis le mois de mai dans les Hauts-de-France, et vient de faire son apparition pour tout l’hexagone depuis le 17 octobre 2017. Que ce soit pour les particuliers, les administrations ou les PME, cette plateforme est destinée à toutes les victimes de piratage informatique.

Dès maintenant, toutes les victimes ont la possibilité d’accéder à une sorte de guichet en ligne qui leur permet de contacter des spécialistes en informatique pour les aider, à proximité de chez eux. Ainsi, cette plateforme compte actuellement 1 126 prestataires dans toute la France qui sont disponibles pour vous aider en cas d’attaque informatique. Pour chaque aide reçue, l’utilisateur aura en plus l’opportunité de lui accorder une note.

Cette plateforme a aussi été mise en place par le gouvernement pour permettre de transmettre plus rapidement et facilement, des messages de prévention. C’est notamment l’Anssi qui prend en charge ce type de communication.

Il faut savoir tout de même que depuis le mois de mai 2017, on compte 724 victimes de piratage informatique uniquement dans les Hauts-de-France. Parmi ces victimes on dénombre 64 % de particuliers, 30 % d’entreprises et 6 % d’administrations. On constate aussi le développement des ransomwares, c’est-à-dire les rançongiciels, qui vous réclament une rançon pour que vous puissiez récupérer vos données ou tout simplement utiliser à nouveau votre ordinateur.

Actuellement, la plateforme est gérée quotidiennement par 6 personnes qui sont embauchées. Ces personnes font partie du groupe d’intérêt public Acyma. L’année prochaine, des spécialistes des cyberattaques devraient être recrutés pour travailler sur cette plateforme afin de pouvoir venir en aide plus facilement à toutes les personnes qui le demandent.

Cette initiative prise par le gouvernement est de très bon augure. En effet, il devient extrêmement important de prendre au sérieux les menaces numériques et assurer ainsi la sécurité de tous les internautes, et notamment de toutes leurs données. Il faut savoir aussi que selon certaines études, les français sont très intéressés par les statistiques de cybercriminalité et prennent le sujet très au sérieux. En effet, on ne cesse de voir augmenter les attaques faites aux grandes entreprises, etc. Les hackers n’ont aucun mal à déjouer tous les systèmes de très haute sécurité, alors ils n’auront aucun mal à s’introduire dans l’ordinateur d’un petit particulier qui ne dispose pas de tous ces outils pour se protéger des cyberattaques.

Voir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close